À 25 jours de la clotûre des candidatures, Louis Pijourlet revient sur la Bourse cyclisme et études qu'il a remporté l'an dernier.

 

Que t’a permis la Bourse Cyclisme et Etudes ?

 

La bourse m'a permis de rémunérer mon entraineur et me fournir en capteur de puissances, deux éléments importants dans mon sport. J'ai aussi eu un entretien avec ML Brunet afin de mieux optimiser mon double parcours. Enfin, je devrais réussir à faire un stage avec Virginie Dalla Costa.

 

Pourquoi est-ce important pour toi ce double parcours sportif et scolaire ?

 

Ce double parcours est important parce qu'il me permet de persévérer dans ma passion, tout en m'assurant une formation si je ne perce pas dans le sport, et qui me permet de continuer à m'ouvrir l'esprit ! beaucoup de mes amis ont arrêté leur passion pour les études et je trouve ça dommage, bien qu'inévitable parfois. A l'inverse, je rencontre des sportifs sans aucune autre perspective, et je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'il se passera en cas d'arrêt brutal de leur carrière par exemple.

 

Quel conseil donnerais-tu aux candidats de l’édition 2018 ?

 

Je dirais d'être sincère dans un premier temps, de prendre ça comme un exercice de com et de constitution d'une candidature, de façon à ce que la démarche soit utile quelque soit le résultat, et surtout d'oser ! J'ai failli ne pas candidater parce que je n'arrivais pas à faire la vidéo comme je voulais, ou que j'avais l'impression que ça ne fonctionnerait pas. finalement j'ai fait quelque chose qui me ressemble, en prenant ça comme une première expérience et j'ai candidater. on retrouve les 3 points précédents !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Copyright Chambéry Cyclisme Formation