Thomas Jouve: "Je rêve d'une participation aux jeux de Paris 2024"

Thomas Jouve pratique le BMX depuis l'âge 5 ans. Photo : DR

Membre du pôle Olympique, Thomas Jouve fait partie des espoirs du VTT français. Licencié dans un club de DN1, il enchaîne les performances sur la scène européenne et mondiale depuis plusieurs années. Présentation du biparcours.

 

SON PARCOURS A VELO

"Mon père faisait beaucoup de VTT et dès ma naissance j'ai grandi dans ce milieu-là. J'ai rapidement été mis sur un vélo et à l'âge de 5 ans, je suis rentré au club de BMX des Angles où j'ai commencé les compétitions. Je me suis vite retrouvé à courir dans des courses régionales et nationales et j'ai eu l'opportunité de découvrir le pôle France BMX à l'âge de 13 ans. Après avoir passé 6 ans là-bas, j'intègre l'équipe de Lmepdes BMX qui évolue en DN1, et rentre quelque temps après au pôle Olympique de St Quentin en Yvelines."

 

SES ETUDES

"En rentrant au pôle France BMX, j'ai pris conscience de l'importance des cours et je me suis imposé une certaine rigueur. J'obtiens dans un premier temps mon bac ES avec mention très bien, avant de commencer un DUT en 3 ans en gestion entreprise et administration. Ceci m'a permis de mieux gérer mon emploi du temps entre le vélo et les cours et de décrocher mon diplôme. J'ai ensuite poursuivi mes études avec un master en management stratégique". 

 

LE PRIX ETIENNE-FABRE

"Je suis très heureux d'avoir été lauréat du prix Etienne-Fabre. La bourse va me servir à financer mon année ainsi qu'aux déplacements pour mes prochaines compétitions européennes. Mes prochains objectifs sont la qualification aux championnats d'Europe et mondiaux en 2021, et je rêve d'une participation aux jeux de Paris  2024".

 

Propos recueillis en octobre 2020.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Copyright Chambéry Cyclisme Formation